Optoélectronique, volume I


Présentation | Accès aux articles


P. Chavel, Éd.
Cargèse, France, 27 Juin – 7 Juillet 1989


L'Institut d'Études Scientifiques de Cargèse a hébergé du 27 juin au 7 juillet 1989 la seconde École d'été organisée conjointement par le Groupement de Recherche Coordonné (GDR) « Ondes Optiques Guidées » du Centre National de la Recherche Scientifique et la Société française d'Optique (SFO). Le thème en était l'Optoélectronique. On trouvera dans ce volume et dans son compagnon la grande majorité des textes des cours et conférences qui y ont été présentés.

Le GDR et la SFO ont en effet ressenti l'utilité d'organiser une série de telles « écoles » du plus haut niveau pour présenter aux participants, en langue française, les thèmes les plus vivants et les plus importants de l'optique moderne. La première école, en 1987, organisée à l'initiative de J.P. Goure et C. Froehly, a eu pour thème l'optique guidée. Il est prévu de poursuivre la série avec une périodicité de deux ans.

L'école d'optoélectronique a réuni au total près de cent personnes, conférenciers, stagiaires, personnes accompagnantes et organisateurs. Parmi les soixante deux stagiaires, les deux tiers environ étaient des chercheurs de tous âges issus du milieu universitaire, les autres venaient de laboratoires industriels et de grands organismes de recherche.

On trouvera en fin de volume la liste complète des cours et exposés présentés au cours des quelques soixante heures d'enseignement : cours de base d'une durée de 4 à 10 heures, cours thématiques de durée 2 heures, exposés complémentaires proposés par les stagiaires, table ronde. On connaît l'importance croissante de l'optoélectronique, qui peut sans doute être définie comme la discipline consacrée à la mise en œuvre de l'émission, de la modulation et de la détection du signal optique. Sans faire le tour du sujet de façon tout à fait exhaustive, l'école a permis de traiter de la grande majorité des multiples facettes de l'optoélectronique. Un des cours de base était les composants de l'électronique logique de M.F. Devos, introduit ici dans l'idée que le développement efficace de l'optoélectronique ne peut se faire qu'en symbiose avec la technologie de traitement de l'information la plus développée actuellement. Le texte de ce cours a été imprimé séparément des autres car sa spécificité peut lui attirer des lecteurs plus électroniciens qu'optoélectroniciens : c'est la raison de la division en deux volumes de ces actes.

Les organisateurs remercient vivement les enseignants non seulement pour la qualité de leurs cours, mais aussi pour l'effort qu'ils ont accepté de consacrer à la mise en forme de leurs notes pour aboutir au texte que voici. Ils expriment leur gratitude aux associations et organismes qui ont accepté d'accorder au GDR « Ondes Optiques Guidées » et à la SFO un soutien qui s'est avéré déterminant pour la tenue de l'école tout comme pour la production des volumes d'actes : Association Régionale pour l'utilisation des Fibres et de l'Optique guidée (ARUFOG, Saint-Étienne), Centre National d'Étude des Télécommunications, Ministère de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur, Thomson C.S.F., Université de Limoges, Université de Paris-Sud, Université de Saint-Étienne.