Open Access
Numéro
Collection SFO - Vol. 6
Volume 6, 1998
Page(s) 235 - 332
DOI https://doi.org/10.1051/sfo/1998004
Collection SFO 6 (1998) 235-332
DOI: 10.1051/sfo/1998004

L'effet photoréfractif

G. Pauliat et G. Roosen

Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'Optique, UMR 8501, Centre Scientifique d'Orsay, bâtiment 503. BP. 147, 91403 Orsay cedex, France


Résumé
La souplesse d'emploi des matériaux photoréfractifs est un de leurs principaux attraits. Un même échantillon est sensible sur une plage de longueurs d'onde de plus de 100 nm avec des temps de réponse s'étageant de moins d'une nanoseconde à plus d'une seconde en fonction de la puissance optique mise en jeu. Cette richesse explique le succès de l'effet photoréfractif et aussi les centaines de publications annuelles sur ce sujet. De nombreux matériaux photoréfractifs aux caractéristiques très diverses sont disponibles commercialement. Bien qu'il ne soit pas possible de résumer ici l'ensemble de ces résultats, nous présentons les notions indispensables à la compréhension de ce phénomène nonlinéaire, à l'utilisation de ces matériaux, et au choix des échantillons. Nous n'abordons pas le vaste domaine des applications.



© EDP Sciences 1998